Tan Twan Eng

 

51l8cxxnhcL__AA160_

The Garden of Evening Mists1

Canongate (2013)

Issue de la communauté chinoise de Malaisie, écrivain anglophone et avocat de formation, Tan Twan Eng s’est fait remarquer avec une première publication qui fut généralement bien accueilli, et réitère l’exploit avec ce second roman publié en 2012,également bien reçu et dont les droits ont été acquis dans plusieurs pays.

En dépit de son succès, cet ouvrage m’a semblé constituer un bon exemple illustrant les erreurs et autres chausse-trappes guettant l’écrivain débutant (construction erratique, personnage principal mal campé, narration inégale, disproportion entre les divers éléments constituants le récit, etc.). On peut d’ailleurs s’étonner, qu’en dépit de ces nombreuses faiblesses, il ait pu attirer favorablement l’attention du jury de quelques prix dont le prestigieux Man Booker.

Brièvement, le récit raconte les expériences d’une femme issue de la communauté chinoise de Malaisie qui, ayant vécu l’invasion japonaise, tente, plusieurs années plus tard, de faire le point sur sa vie. Un projet littéraire intéressant, mais sans doute trop ambitieux pour un auteur peu expérimenté; car il en résulte un roman qui ne constitue qu’une pâle esquisse de ce qu’il aurait pu être.

 

Notes:

1.Titre de l’édition française: Le jardin des brumes du soir.

 

 

©2015-17 CarnetsLibres